Règle du jeu de Loi salique

Envie de jouer à des jeux de cartes? C'est possible et vous pouvez y jouer en ligne!

Exoty.com
jeux-de-cartes.com

Ce jeu de cartes fait partie des jeux de réussite publiés dans le Livre des patiences de la marquise de Fortia. Paru vers l’an 1840, cet ouvrage constitue l’une des premières publications qui traitent le sujet. La Loi salique se distingue surtout des autres jeux de la même catégorie qui se jouent en solo, par le fait qu’elle ignore les Dames. Son nom serait certainement inspiré de la loi du même nom (associée à la transmission du titre des Rois de France).

Le but du jeu

Il s’agit pour le joueur de réussir à dresser huit piles composées de 12 cartes allant de l’As au Valet. Pour cela, il part d’un tableau de cartes à distribution aléatoire et prend les cartes une par une pour les faire monter sur chacune des piles de base.

La distribution

La Loi salique se joue avec deux jeux classiques de 52 cartes, sans les jokers. Il se pratique avec un seul joueur. Le tableau de jeu s’étale sur trois lignes et huit colonnes. Sur la première rangée (la plus haute) sont placées les huit piles de base, chacune commençant par l’As de chaque couleur et se terminant par le Valet. La seconde rangée (au milieu), composée également de huit cartes, sert à stocker temporairement les cartes avant qu’elles ne partent rejoindre les piles de base d’en haut. La troisième et dernière rangée sert à ranger les Dames de chaque couleur.

La hiérarchie des cartes

Lors d’une partie de Loi salique, les cartes suivent le classement classique adopté habituellement dans les jeux de patience et de réussite, à savoir, par ordre décroissant : Valet, Dix, Neuf, Huit, Sept, Six, Cinq, Quatre, Trois, Deux et As. L’As porte donc le plus faible rang. Les Dames n’entrent pas tout simplement dans ce classement car elles sont écartées d’emblée du jeu dès leur apparition. Il n’y a pas de différence entre les couleurs.

Le déroulement du jeu

Pour démarrer le jeu, le joueur retire un des huit Rois du jeu pour le mettre sur la seconde rangée dans la première colonne. Le restant des cartes, face cachée, est placé tout en haut à gauche et prend le rôle de talon. Les cartes sont alors prises une par une et retournée.
–    Si c’est une Dame, elle est mise de suite sur la dernière ligne au-dessous de son Roi (si celui-ci est déjà apparu), ou n’importe où sur l’une des colonnes libres ;
–    si c’est un As, il part en haut pour débuter une pile ;
–    si c’est un Roi, il vient à droite d’un autre Roi déjà présent sur la seconde rangée ;
–    dans les autres cas, une carte peut se placer sur une carte dont le rang lui est immédiatement supérieur. Si c’est sur une carte de la seconde ligne, il n’y a aucune considération de couleur ni sur la première ligne (piles de base) ni sur la seconde. Ainsi, un Deux de Trèfle peut être monté sur un As de Carreau. Une carte quelconque ne peut être déplacée sans tenir compte de son rang que sur un Roi non encore recouvert.
Lorsqu’aucune carte ne plus être déplacée, la partie est bloquée et le joueur a échoué.

Décompte des points

Il n’y a pas de décompte de points dans un jeu de Loi salique, seule la réussite d’une partie est considérée.

Fin de la partie

Lorsque toutes les huit piles sont formées et que toutes les cartes de la seconde ligne ont pris place en haut du tableau, alors le jeu est réussi et la partie s’arrête, sinon c’est l’échec.

Enfin, la Loi salique se joue à partir de sept ans.

Partagez cette règle

Laisser un commentaire