Règle du jeu de La tour infernale

Envie de jouer à des jeux de cartes? C'est possible et vous pouvez y jouer en ligne!

Exoty.com
jeux-de-cartes.com

Ce jeu de cartes appartient à la grande famille des jeux de patience et de réussite. Bien que ses règles aient quelques particularités, le principe de base reste similaire. La tour infernale se joue en solo avec un tableau de cartes, ces dernières à face visible. Seules les cartes du talon ont la face cachée. Les cartes sur le tableau ne sont pas arrangées en colonne mais empilées les unes sur les autres. Aucune alternance des rangs des cartes n’est requise, il suffit que les cartes des piles du tableau s’empilent par rang décroissant, si dans la pile de base elles se suivent par ordre croissant.

Le but du jeu

Il s’agit pour le joueur de parvenir à former quatre piles de 13 cartes ordonnées avec les quatre couleurs à partir d’une distribution aléatoire de cartes. Pour cela, il doit former une file de cartes par rang décroissant afin de dresser au fur et à mesure une pile de cartes de l’As au Roi dans une même couleur (Pique, Cœur, Carreau et Trèfle).

La distribution

La tour infernale se joue avec un jeu classique de 52 cartes, sans les jokers. Il se pratique avec un seul joueur. Au début d’une partie, le joueur aligne horizontalement six cartes à face visible. Le restant de cartes va servir de talon et aura leur face non dévoilée.

La hiérarchie des cartes

Lors d’une partie de La tour infernale, les cartes suivent le classement adopté dans les jeux de solitaire habituels, à savoir, en rang décroissant : Roi, Dame, Valet, Dix, Neuf, Huit, Sept, Six, Cinq, Quatre, Trois et Deux. L’As prend donc sa valeur basse 1. Toutes les couleurs sont considérées sur le même pied d’égalité.

Le déroulement de la partie

Chacune des quatre piles de base que le joueur tentera de former doit démarrer avec l’As suivi ensuite par ordre croissant de toutes les cartes de la même couleur. L’As de Pique va avec toutes les cartes Pique, l’As de Carreau avec toutes les cartes Carreau et ainsi de suite. Une carte, qu’il provienne du talon ou de l’une des piles du tableau, peut être posée sur une carte de rang immédiatement supérieur sans aucune considération de couleur. Par exemple, un Neuf de Pique peut parfaitement se poser sur un Dix de Trèfle. En outre, le joueur peut mettre n’importe quelle carte sur une pile vide du tableau.

Lorsqu’il ne peut plus déplacer les cartes entre les diverses piles du tableau, il peut prendre une carte du talon. S’il ne peut pas placer celle-ci ni sur l’une des quatre piles de base ni sur les cinq piles du tableau, il la dépose à côté du talon, face visible. Le tas formé par ces cartes sera retourné et servira de nouveau talon si le jeu peut encore avancer. Sinon, lorsqu’aucune carte ne peut plus être déplacée, la partie est terminée, de même lorsque le talon ne contient plus de cartes.

Décompte des points

Il n’y a pas de points à compter lors d’une partie de La tour infernale, sauf peut-être le nombre de réussites accomplies pendant une durée déterminée.

Fin de la partie

La partie s’achève dès que le joueur est parvenu à dresser les quatre piles de cartes dans chaque couleur. Dans ce cas, il a réussi son jeu. Mais elle s’arrête également lorsque le joueur n’arrive plus à déplacer une carte ni sur le tableau ni vers l’une des quatre piles de base. Dans ce cas, le joueur a échoué.

Enfin, La tour infernale se joue à partir de sept ans.

Partagez cette règle

Laisser un commentaire