Règle du jeu de Quit

Envie de jouer à des jeux de cartes? C'est possible et vous pouvez y jouer en ligne!

Exoty.com
jeux-de-cartes.com

Dans une partie de quit, il s’agit pour le joueur de parvenir en premier à atteindre 100 points. Pour cela, il s’efforce de se débarrasser de toutes ses cartes en les intégrant dans des séries ascendantes menées sur chacune des 5 lettres du jeu.

Présentation

Ce jeu de cartes marquait particulièrement les tables de jeux en Angleterre vers le début ce siècle. Le Quit utilise un type de carte qui lui est propre, qu’on ne retrouve presque plus sauf, avec beaucoup de chance, aux Etats-Unis. En effet, ses cartes ne portent pas de figures (Roi, Dame et Valet) et même pas d’As, mais s’ornent plutôt de motifs en lettres et en chiffres juxtaposés de part et d’autre d’un trait de séparation, un peu comme une pièce d’un jeu de domino mais sur un support en papier.

Le but du jeu

Il s’agit pour le joueur de parvenir en premier à atteindre 100 points. Pour cela, il s’efforce de se débarrasser de toutes ses cartes en les intégrant dans des séries ascendantes menées sur chacune des 5 lettres du jeu. Il gagne les points avec les cartes non assorties dont les autres ne sont pas parvenus à se défaire.

La distribution

Le Quit ne se joue pas avec le jeu cartes habituelles que nous connaissons mais se sert plutôt d’un jeu « fabrication maison » qu’on peut facilement réaliser puisque ce jeu spécifique n’est presque plus disponible dans le commerce. Néanmoins, les cartes sont au nombre de 56 soit quatre de plus qu’un jeu de cartes « normal » et imite le même format.

Les cartes du Quit

Les 56 pièces du jeu se composent de trois cartes marquées du sigle « QUIT » et les 53 restants sont formés chacune des deux rectangles départagés par une ligne de séparation, un peu comme celle d’un domino. Le rectangle supérieur porte une lettre majuscule de l’alphabet, courant de A à E, soit A, B, C, D et E. Celles-ci indiquent la série.

Dans la partie inférieur de la carte sont inscrits les chiffres variant de 1 à 11, signifiant le numéro de la série (1 à 11 pour la lettre A sans les chiffres 4 et 9, 1 à 11 pour la lettre B et ainsi de suite jusqu’à la lettre E), soit :

– 9 cartes pour le lettre A ;
– 11 cartes pour chacune des lettres de B à E.

Le Quit se pratique avec quatre ou cinq joueurs. Dans la première configuration, on se sert de la totalité du jeu. Dans la seconde, avec cinq joueurs, on enlève un QUIT (ce qui ramène à 55 cartes).Le premier donneur est choisi au hasard suivant un accord entre les joueurs. Il bat les cartes et le soumet au joueur placé à sa droite pour la coupe. Lorsque quatre joueurs sont présents autour de la table, ils reçoivent chacun 14 cartes et ce sera 11 par joueurs pour une partie à cinq. Le donneur livre les cartes une par une et commence par le joueur situé à sa gauche. Le jeu suit ainsi le sens des aiguilles d’une montre.

Le déroulement du jeu

Le premier joueur placé à gauche du donneur joue la première carte. Supposons que ce soit la carte C1. S’il détient les cartes C2 et C3, il peut les jouer à la suite, poursuit encore s’il a la C4 jusqu’à ce qu’il soit coincé. Dans cet exemple, supposons qu’il est bloqué à C4. Un autre joueur qui aligne le C5 dans sa main pourra alors continuer la série, de la même manière, jusqu’à ce qu’il ne puisse pas, lui non plus, poursuivre la séquence. Et on passe au joueur suivant qui possède la suite de la série jusqu’à C11. Une fois arrivée à C11, la dernière carte de la série, celui qui l’a clôturée peut démarrer une nouvelle série.

Pour entamer une nouvelle, il n’y a aucune obligation à choisir les cartes avec les numéros 1. On peut tout aussi bien partir de 3 ou de 6, en tenant compte des composants d’une main qui peuvent assurer une tranche de la séquence. Ainsi si le joueur qui doit jouer possède le B6, B7 et B8, il aura tout à gagner à commence la série par le B6, ce qui lui permettra de se débarrasser d’au moins trois cartes.

Cependant, celui qui détient un QUIT peut bouleverser le déroulement d’une séquence. En effet, lorsque son tour de jouer arrive, il peut lancer « L’ordre est rompu, je continue !». Et il peut effectivement continuer mais avec une nouvelle tête de série de son choix et favorable à ses cartes. L’ancienne série quitte ainsi son chemin initial pour faire place à une nouvelle, à cause de la carte QUIT.

Les cartes A4 et A9, comme on le sait, ne figurent pas dans la famille des A. Alors que se passe-t-il lorsque la dernière carte jouée dans une série est le A3 ou le A8 ? Le joueur qui a fourni l’une de ses cartes peut commencer une autre série ou passe la main à un autre joueur qui détient le A5 ou le A10. Et le fait d’aligner dans sa main un A5 ou un A8 rapporte respectivement 5 et 10 points au joueur.

Et la partie continue en obéissant au même mécanisme jusqu’à ce qu’un joueur parvient à se défaire de toutes ses cartes.

Compte des points

Lorsqu’un jouer a réussi à vider sa main, les autres joueurs comptent les cartes qu’ils n’ont pas réussi à jeter. Le nombre total obtenu sera attribué aux points du vainqueur.

Pour le cas des A5 et A10, si leur propriétaire a réussi à les jouer alors les comptes de celui-ci est crédité des 5 ou/et 10 points dus, sinon les points iront grossir ceux du gagnant de la manche.

Fin de la partie

Une manche s’arrête lorsqu’un joueur est arrivé à se débarrasser de toutes ses cartes (11 pour cinq joueurs et 14 pour quatre joueurs). Et le jeu s’achève lorsque le cumul des points d’un joueur atteint ou dépasse 100 points. Celui-ci empoche alors l’enjeu fixé au départ et destiné au grand gagnant de la partie.

Enfin, le Quit se joue à partir de 7 ans.

Partagez cette règle

Laisser un commentaire