Règle du jeu de Madrasso

Envie de jouer à des jeux de cartes? C'est possible et vous pouvez y jouer en ligne!

Exoty.com
jeux-de-cartes.com

Madrasso, est le plus populaire et le plus répandu des jeux de cartes de Venise. L’objectif est d’atteintre en premier un total de 777 points.

Présentation

Madrasso, encore connu sous le nom de Mandrasso ou Magrasso, est sans aucun doute le plus populaire et le plus répandu des jeux de cartes de Venise, ville où elle aurait vu le jour. D’ailleurs, durant les dernières 50 années, il a pratiquement remplacé les traditionnelles parties de Scarabocion match.

Il partage un bon nombre de ses règles, notamment dans le classement, les valeurs des cartes ainsi que dans la détermination de la couleur d’atout, avec le Briscola d’un côté et le Tressette de l’autre. Néanmoins, le Madrasso a su élargir les possibilités de ses techniques qui sont incontestablement plus sophistiquées. C’est la raison pour laquelle on dit souvent que la chance ne joue qu’un rôle relativement minime dans ce type de jeu. Ce qui n’est certainement pas le cas pour ce qui est de la stratégie, très importante dans ce jeu.

Le Jeu

Au Madrasso, les joueurs sont au nombre de 4, soit deux contre deux en partenariat fixe. Les joueurs ne sont pas installés d’une manière alternée. En effet, le jeu veut que les équipes soient placées face à face, ce qui est rare dans les jeux de cartes classiques. Pour y jouer, l’âge requis est de 14 ans et plus, suite au fait que c’est un jeu qui demande un minimum de réflexion et surtout beaucoup de tactique.

Par ailleurs, peut-être par souci de ne pas perdre l’origine et surtout l’authenticité du jeu, il n’est pas rare qu’on utilise dans les parties le pack traditionnel italien de 40 cartes, dont les couleurs sont Epées, Bâtons, Coupes, Dinars. Toutefois, on peut toujours utiliser un jeu de cartes classique avec les couleurs équivalentes à celles précitées, à savoir Pique, Trèfle, Cœur, Carreau. La hiérarchie des cartes est la suivante, de la plus importante à la plus faible : As, 3, Roi (Re), Dame(Cavallo), Valet(Fante), 7, 6, 5, 4 et 2. Le As et le 3 sont appelés carichi ; les cartes à figure (Roi, Dame, Valet) sont des punti et les cartes basses sans valeur des scartine ou lisci.

Le but du jeu

Au Madrasso, le principal but est d’atteintre en premier un total de 777 points. Pour ce faire, il faut essayer de remporter des plis contenant des cartes de valeur.

Ce classement des valeurs se définit comme suit : – As : 11 points,
– Trois : 10 points,
– Roi : 4 points,
– Dame : 3 points,
– Valet : 2 points,
– et les cartes de 7 à 2 : 0 point.

Les préparatifs du jeu

Le premier donneur est choisi au hasard lors de la première main. Dans les tours suivants, le donneur sera celui placé à droite du donneur précédent.

A la fin de la donne, chaque joueur doit avoir dans sa main un total de 10 cartes. A ce propos, la distribution se fait en 3 phases. D’abord, le donneur remet tour à tour aux joueurs un premier lot de de trois cartes suivi d’un second de deux cartes, face cachée. Puis arrivée à la 21e carte du tas, le donneur la retourne sur la table. Cette carte, dite « retourne du donneur » car elle intègrera dans la suite du jeu dans la main du donneur, est déterminante pour ce qui est de la couleur d’atout. Cette carte atout est appelée Trionfi dans le langage vénitien. Enfin, un dernier paquet de 5 cartes est remis à chaque joueur, lesquelles sont distribuées de la même manière que celle définie plus haut, à savoir trois cartes et deux cartes, face cachée. En revanche, le distributeur n’aura droit qu’à un solde de 4 cartes, la 10e de sa main étant celle constituée par l’atout.

La carte d’atout reste devant le donneur, face visible, et ne sera ramassée qu’au moment où le donneur souhaite l’utiliser dans une levée. Il est à noter qu’un joueur possédant un 7 d’atout peut substituer cette carte à la retourne, bien entendu au cas où la carte retourne serait supérieure à 7, sinon il perdra de valeur à son jeu. Néanmoins, ce remplacement ne peut se faire qu’avant le premier pli.

La partie de Madrasso

Le joueur assis à la droite du donneur commence le jeu. Sa carte définira la couleur d’entame, couleur à laquelle chaque joueur doit se conformer impérativement lors de ses jeux sans pour autant devoir monter en valeur. Ainsi, si un joueur omet de suivre le mouvement du jeu en matière de couleur, on dit qu’il est « fa Cassone ». Dans ce cas, le jeu se termine et l’équipe adverse fait une aquisition de 130 points supplémentaires. En revanche, s’il n’a réellement pas la carte de la couleur demandée, il pourra jouer n’importe quelle carte de son choix. Quoi qu’il en soit, c’est le joueur qui a joué la plus haute carte de la couleur menée qui gagne le pli. D’un autre côté, au cas où il n’a pas la couleur demandée, mais toutefois une carte de la couleur d’atout, il peut également la jouer. Dans ce cas, c’est celui qui a joué la plus importante atout qui rafle la levée. A partir de là, c’est le vainqueur du pli qui entame le jeu suivant. Le jeu poursuivra son cours de la sorte jusqu’à ce que les 10 levées de la main aient été remportées.

Contrairement aux parties de Briscola et de Tressette, aucun signal physique ni conversation de toute nature n’est permis lors de la partie, notamment entre les joueurs d’une même équipe. Par ailleurs, la complexité du jeu est qu’il n’y a pas d’annonces, comme dans le Bridge. Par conséquent, chaque joueur doit faire son jeu en se basant uniquement sur ses cartes en main pour définir s’il devrait ou non tenter de gagner le pli en jeu, ou encore s’il devrait ou non éclipser des couleurs en vue de faire de meilleurs gains dans les parties suivantes. Pour ce faire, il est nécessaire de se souvenir du déroulement du jeu ainsi que des cartes déjà jouées afin de pouvoir reconstituer la distribution probable des cartes restantes. Une autre stratégie du jeu consiste à essayer de gagner le dernier pli, avec son bonus de 10 points équivalents, notamment quand les carichi (As et 3) atouts ont été déjà tous joués.

La fin de la partie

A l’issue des 10 offres, appelées individuellement « battute » à Venise, chaque joueur peut, s’il le souhaite, annoncer qu’il a atteint les 777 points gagnants et ce, aussitôt qu’il a gagné une levée. La partie se termine donc de suite. Cette équipe gagnera si et seulement si son affirmation est exacte, suite à une vérification de ses points. Le cas échéant, elle perd d’office.

Par ailleurs, dans le cas où une équipe ferait cappotto, c’est-à-dire gagne tous les 10 plis de suite, elle gagne immédiatement. Par conséquent, même si l’autre équipe a cumulé jusqu’à 777 points après la 8e ou la 9e traite, son adversaire peut toujours faire cappotto et gagner la partie. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de ne pas faire des affirmations avant les 10 premières mains.

En outre, si à la fin des 10 premières mains, aucune des parties ne déclare avoir gagné, on procède à une nouvelle donne. La partie reprend donc son cours jusqu’à ce qu’une équipe atteigne le cumul de points et le déclare, ou que si l’une d’entre elles déclare être Out : « si chiama fuori » .

Enfin, s’il a été expressement admis entre les deux parties qu’au cas où elles auraient toutes deux excédé le total de 777 sans que personne ne l’ait déclaré, c’est l’équipe qui détient le total le plus élevé qui remporte la partie.

Le comptage des points

Rappelons que la valeur des cartes est : As (11 points), Trois (10 points), Roi (4 points), Dame (3 points), Valet (2 points) et le reste 0 point. Ce qui fait donc un total de 30 points dans chaque couleur et 120 points dans le jeu. Avec le bonus de la dernière levée (10 points), on a un total de 130 points à la fin des 10 levées. Par conséquent, chaque équipe écrit simplement leur score respectif à l’issue de chaque transaction dans une colonne. Cela se reproduira 10 fois de suite, soit 10 traites. Ainsi, on a un total de 1300 points à l’issue des 10 mains.

Si une équipe gagne les 777 points minimum requis pour remporter la partie, le score de son adversaire équivaut donc au solde des 1300 points totaux. On ne fait donc qu’un seul comptage. Le score est calculé en soustrayant le total de l’équipe qui marque 1300 points.

Le Madrasso en ligne

Comme la majorité des jeux de cartes, le Madrasso est également intégré dans l’univers des jeux virtuels. En effet, il n’est pas rare que ce jeu soit téléchargeable sur ordinateur, notamment grâce à des logiciels de jeu disponibles sur les sites éditeurs. En outre, des programmes libres comme celui de Windows BTM Pro offrent au joueur la possibilité d’en affronter d’autres en réseau, ou sinon jouer contre l’ordinateur.

Partagez cette règle

Laisser un commentaire