Règle du jeu de roi

Envie de jouer à des jeux de cartes? C'est possible et vous pouvez y jouer en ligne!

Exoty.com
jeux-de-cartes.com

Ce jeu de cartes fait encore partie de la grande famille de la belote. Bien que ses règles apparaissent radicalement différentes de celles de la belote, le Jeu du roi a conservé la manière de jouer de cette dernière, à savoir les coupes et le nombre de participants, soit quatre joueurs. Toutefois, chacun évolue pour son propre compte.

À la différence de presque toutes les variantes de la belote, le Jeu du roi se sert d’un jeu standard de 52 cartes, ce qui augmente le nombre de cartes composant une main. La partie se déroule en 10 manches au cours desquelles il faut éviter de prendre certaines cartes dans ses plis.

Il n’y a pas de phases d’annonces, notamment pour définir les atouts ou pour annoncer des contrats sur des nombres de points ou de plis à réaliser. La détermination est assez simple puisque les quatre dernières manches sont réservées chacune à jouer les quatre couleurs comme atout.

Mais, même si l’on joue atout, l’ordre des cartes reste invariable, ce qui simplifie énormément le jeu. De même, le comptage des points ne présente pas une grande difficulté puisque qu’aucune carte ne porte de valeur. La seule complexité qui puisse survenir, c’est de parvenir à mémoriser correctement ce qu’il ne faut pas faire pendant chacune des dix différentes manches du jeu. En effet, chacune des dix manches porte des interdictions.

 Le but du jeu

Il s’agit pour le joueur de parvenir à réunir le plus de points possibles. Pour cela, il aura à jouer dix manches avec chacune leur spécificité et décrocher la victoire. Il devra essayer de capturer le moins de plis possibles, car certaines cartes peuvent lui causer beaucoup de pénalités. Et plus, il cumule les plis plus, ses chances de ramasser des « mauvaises » cartes dans les plis sont importantes.

 La distribution

Le Jeu du roi se joue avec un jeu classique de 52 cartes, sans les Jokers donc. Il se tient entre quatre joueurs qui ne s’associent pas en équipe de deux joueurs comme dans la plupart des variantes de la belote.

Le premier donneur est choisi au hasard. Chaque joueur tire une carte dans le jeu et c’est celui qui aura obtenu la plus faible carte qui assure la première donne. Il distribue ensuite 13 cartes, une par une, à chacun des joueurs.

Chaque joueur effectue la donne à tour de rôle dans le sens des aiguilles d’une montre. D’ailleurs, tout le mouvement du jeu suit également ce sens.

 La hiérarchie du jeu

En Jeu du roi, les cartes ne suivent qu’un seul classement, en atout ou en hors atout. Cette hiérarchie se définit comme suit par ordre décroissant : As, Roi, Dame, Valet, Neuf, Huit, Sept, Six, Cinq, Quatre, Trois et Deux. Ainsi, pour les quatre couleurs (Pique, Cœur, Carreau et Trèfle), les forces des cartes restent les mêmes, sans suprématie les unes sur les autres.

De même, les cartes ne portent pas elles-mêmes des points, aussi ont-elles, toutes, les mêmes valeurs lors du comptage des points.

 Le déroulement du jeu

C’est le premier joueur placé à gauche du donneur qui joue la carte d’entame. Les autres joueurs s’exécutent ensuite en jouant eux-mêmes une carte. Autant que possible, chacun d’eux doit fournir la couleur de cette carte. Il n’y a toutefois aucune obligation ni de surmonter ni de couper. Si le joueur ne désire pas couper, il se défausse d’une carte de son choix, notamment celle qui porte la plus haute valeur si l’on joue la première manche.

C’est celui qui aura joué la plus forte carte dans la couleur demandée ou celle de l’atout qui emporte le pli.

Le jeu s’étale sur dix manches.

Première manche

Chaque joueur s’efforce de ramasser le moins possible de levées. Chaque pli gagné lui coûtera deux points de pénalité par pli.

Deuxième manche

Chaque joueur doit éviter de prendre des Cœurs dans ses plis. Chaque pli contenant un Cœur lui vaudra deux points de pénalité par carte Cœur.

Troisième manche

Chaque joueur ne doit capturer un Roi ou un Valet dans ses plis. Un Roi ou un Valet contenu dans ses plis sera sanctionné par six points de pénalité par carte.

Quatrième manche

Chaque joueur doit réunir le moins de Dames possibles dans ses plis. Chaque Dame dans les plis lui fera prendre 10 points de pénalité.

Cinquième manche

Chaque joueur ne doit pas ramasser le Roi de Cœur dans ses plis, sinon il écopera de 40 points de pénalité par Roi.

Sixième manche

Chaque joueur essayera de ne pas prendre le dernier pli. Celui-ci lui coûtera 20 points de pénalité.

Septième manche

Elle est réservée pour jouer l’atout Trèfle.

Huitième manche

Elle est destinée à jouer l’atout Carreau.

Neuvième manche

Elle est faite pour jouer l’atout Cœur.

Dixième manche

C’est la dernière pendant laquelle on joue le Pique comme atout.

 Comptage des points

Lorsque toutes les 13 cartes ont été jouées, on procède au comptage des points. Chaque carte déposée rapporte quatre points et chaque carte d’atout dans un pli vaut un point. À part cela, chacune des cartes ne porte aucune valeur comme dans le cas de la belote où l’As vaut, par exemple 11 points, ou le Roi quatre points.

On compte le nombre de plis ramassés et celui des cartes d’atout contenues dans les plis. Toutefois, il faut bien identifier les plis correspondant à telle ou telle manche surtout pour les quatre dernières où les quatre couleurs sont jouées chacune à leur tour. Il faut donc bien identifier chacun des derniers plis. Les pénalités sont ensuite déduites des points réalisés par les cartes. Il se pourrait alors que le total soit négatif, alors on le considère comme nul pour ne pas compliquer le compte.

 Fin de la partie

Lorsque les dix manches ont été jouées, c’est le joueur qui aura totalisé le plus de points qui devient le gagnant de la partie. Les joueurs peuvent éventuellement convenir d’un enjeu.

Enfin, le Jeu du roi se joue à partir de 10 ans.

Partagez cette règle

Laisser un commentaire