Règle du jeu de Brus

Envie de jouer à des jeux de cartes? C'est possible et vous pouvez y jouer en ligne!

Gameduell

Le Brus se joue avec un jeu de 36 cartes extraites d’un jeu de 52 cartes auxquelles on a enlevé les cartes de Deux à Cinq. Au cours d’une ronde, chaque équipe marque un point dès qu’elle a réalisé six levées, et le gagnant sera celle qui aura obtenu 6 points en premier.

Présentation

Ce jeu de cartes est venu de Suède. Le Brus se particularise par le nombre de cartes qui tournent pendant le jeu. Il se joue exclusivement par équipe.

Le Brus ne brille pas trop par sa simplicité par rapport aux autres jeux de cartes de sa lignée mais cela ne fait que lui rendre plus attrayant. En effet, le Brus classe ses cartes en trois grandes catégories :

- les cartes avec lesquelles il est possible de jouer et de gagner des plis ;
– les cartes avec lesquelles il n’est pas permis de jouer ;
– les cartes neutres qui ne peuvent pas battre les autres cartes et qui ne peuvent pas non plus être battues.

Les difficultés peuvent provenir de la faculté de savoir les utiliser à bon escient. Et comme le nombre de cartes autorisé est relativement élevé (18 cartes permises et 14 cartes interdites), il faudrait une bonne pratique du jeu afin de maîtriser l’utilisation correcte de toutes les cartes.D’autre part, le R♣ bénéficie d’un traitement spécial par rapport aux autres cartes car il se situe entre la limite des permises et des interdites. Il peut influer sur le cours du jeu car à lui seul, il peut faire gagner une équipe s’il est joué à un moment stratégique du jeu.

Pendant une partie de Brus, les joueurs jouent par équipe et marquent les points ensemble. La présence des cartes spéciales demande au joueur de prévoir des stratégies de jeu adéquates afin d’éviter les pièges qui pourraient être tendus par l’adversaire qui saurait bien exploiter la subtilité des pouvoirs de chacune des cartes.

Le but du jeu

Il s’agit pour le joueur d’arriver à marquer six points, sans se soucier du nombre de rondes. Au cours d’une ronde, chaque équipe marque un point dès qu’elle a réalisé six levées. Toutefois, elle doit tenir strictement compte des permissions octroyées à certaines cartes afin de réussir à ramasser le plus grand possible des levées.

La distribution

Le Brus se joue avec un jeu de 36 cartes extraites d’un jeu de 52 cartes auxquelles on a enlevé les cartes de Deux à Cinq. Il se pratique avec quatre ou six joueurs répartis en équipe respectivement de deux joueurs ou de trois chacune.

Le premier donneur est choisi au hasard. Il bat les cartes et les transmet au joueur à sa droite pour que celui-ci le coupe.

Ensuite, il distribue neuf cartes à chaque joueur pour une configuration à quatre joueurs et six cartes pour une configuration à six joueurs. Les joueurs reçoivent leurs cartes une par une et dans le sens des aiguilles d’une montre.

Il est permis de jouer avec18 parmi les 32 cartes, dont 14 cartes sont interdites et quatre non classées.

Hiérarchie des cartes

Pendant un jeu de Brus, seule une frange de cartes bien définie est autorisée à faire gagner des levées. Les autres cartes n’ont aucun pouvoir.

Le R♣ mérite là une considération propre car cette carte ne peut faire marquer à son détenteur que si celui-ci a pu déjà ramasser cinq levées. C’est pourquoi on la considère comme la carte qui détermine le résultat de la partie.

Les cartes susceptibles de faire marquer des points se classent de la manière suivante, par ordre décroissant, le V♣ (ou spit), le 8♠ (ou dull) et le R♥. Ces trois cartes sont appelées les makadori (les matadors). S’ensuivent ensuite, toujours par ordre décroissant, les Neufs, les As, les trois autres Valets (V♥, V♦ et V♠) et les Six des quatre couleurs Pique, Cœur, Carreau et Trèfle.

Par ailleurs, le 9♣ est également appelé plägu (traduire « torture »), ainsi nommé parce qu’il contraint le joueur suivant à se défaire d’un makadori alors que le joueur aurait bien aimé le conserver en botte secrète.

Ainsi, il est interdit de jouer les Huit, les Dix, et les Rois qui restent sauf le R♣ dont les pouvoirs ont été décris plus haut. Quant aux Sept, ils sont dotés de force particulière. En effet, non seulement les Sept marquent des points, mais ils ne peuvent être également vaincus. Mais cela ne signifie pas qu’ils peuvent vaincre toutes les cartes, tout simplement, parce qu’ils ne sont pas classés dans la hiérarchie des cartes.

Le déroulement du jeu

C’est le joueur placé à gauche du donneur qui démarre la partie. Mais avant, il doit d’abord se défaire, face visible, sur la table de toutes cartes Sept qu’il possède. S’il en détenait, chacune de ces cartes s’évalue au même titre qu’une levée. C’est seulement après qu’il peut vraiment jouer une carte, seulement celle-ci doit appartenir à la famille des cartes autorisées à jouer pendant la partie de Brus. Les autres suivent, ensuite, en fournissant, dans la mesure du possible, une carte d’un rang supérieur. Si un joueur n’arrive pas à respecter cette règle, il laisse passer son tour. Celui qui aura posé la plus forte carte de la ronde, emporte la levée. Il lui appartiendra alors de mener le tour suivant, à condition qu’il détienne au moins un Sept.

Compte des points

L’équipe qui réussit six levées marque un point. Et si les six levées ont été réalisées d’une manière successive, on dit qu’on a une « embardée » ou « jan » qui rapporte deux points à son réalisateur. Compte tenu de toutes les contraintes imposées par le jeu, il est fort possible de ne marquer aucun point.

Fin de la partie

La partie s’achève lorsqu’une équipe arrive à réaliser six levées ou cinq levées si elle aligne un R♣ parmi ses cartes en main. Cette présence du R♣ est particulièrement utile pour une équipe qui n’est pas arrivée à ramasser cinq levées, et que toutes les cartes ont été jouées et qu’aucune équipe présente n’est parvenue à réaliser six levées. Et si aucune équipe n’est arrivée à capturer six levées, il n’y aura aucun point de gagner pour toutes les équipes. On gardera alors le même donneur qui officiera encore pour une nouvelle main. Il faut marquer six points pour être déclaré vainqueur de la partie.

Enfin le, Brus se joue à partir de 14 ans.

Partagez cette règle

Laisser un commentaire